Elisa, diplômée d’un Master CDL en 2021

Elisa a 23 ans, elle adore les mangas, le dessin et la musique.  Elle est actuellement assistante éditoriale au studio 1492, chez Ubisoft Paris Mobile.

Quel est ton parcours universitaire ?

Après avoir obtenu mon baccalauréat scientifique, j’ai fait un DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet) à Vichy. J’ai ensuite continué à Lyon en licence 3 information communication, Audiovisuel et Médias Numériques. C’est après cette licence que j’ai intégré le master CDL (Conception de Dispositifs Ludiques) à Metz.

Comment as-tu connu le master AMINJ ?

Lorsque j’étais en licence, j’ai cherché tous les master infocom avec des parcours liés à l’audiovisuel dans lesquels je pourrais poursuivre mes études. C’est là que je suis tombée sur le master AMINJ avec son parcours CDL qui m’a directement attirée. Ayant toujours aimé les jeux, j’ai donc directement postulé.

Que fais-tu  actuellement ?

Aujourd’hui, je suis assistante éditoriale au studio 1492, chez Ubisoft Paris Mobile. C’est un petit studio qui développe la série de jeux mobiles de romance « Is It Love? ».

Mon poste, au sein du pôle éditorial consiste à veiller à la cohérence des univers au travers des différents jeux et produits transmédias.

As-tu choisi ce métier, ou est-ce une opportunité ?

J’ai choisi ce métier en postulant à un stage à la fin de mon master 2 au sein de ce même studio. J’ai envoyé une candidature spontanée et j’ai été retenue ! Après mon stage, j’ai pu signer mon premier CDD !

Penses-tu que le Master soit un bon tremplin pour trouver un emploi dans le domaine du jeu ?

Oui c’est sûr, que ce soit pour le jeu vidéo ou le jeu sous d’autres formes, le master facilite l’insertion dans ces milieux. Les projets réalisés au sein du master peuvent servir d’exemples pour les entretiens d’embauche et c’est indispensable ! Les travaux de recherches peuvent également servir, surtout lorsqu’on cherche un métier dans les domaines étudiés, ça montre qu’on connait notre sujet.

Quels conseils peux-tu donner aux futurs étudiants AMINJ ?

Bon courage dans un premier temps ! Profitez du temps que vous passez avec vos camarades pour construire des projets intéressants et enrichissants. Chacun a son expertise à apporter et c’est quelque chose qu’on retrouve beaucoup dans le milieu professionnel. Je pense aussi que c’est important d’avoir des hobbies et des projets personnels à côté des études, ça m’a beaucoup servi pour le master et ensuite pour trouver du travail ! Le master aide à valoriser des compétences acquises ailleurs.

Une anecdote sur le Master ?

La première chose qui me vient à l’esprit ce sont les rencontres que j’ai pu y faire. Les amis rencontrés dans le master sont ceux avec qui j’ai le plus de contacts aujourd’hui et de qui je me sens le plus proche. Même si nous avons passé une année sans aller à l’université, à cause du covid, notre petit groupe se retrouvait toujours au restaurant universitaire pour profiter des repas à 1€. J’ai aussi créé mon premier jeu vidéo avec une amie rencontrée dans le master et c’était vraiment incroyable de pouvoir donner vie à des projets créatifs avec des personnes compétentes et avec qui je m’entends très bien.

 

 

 

 

Share This